L e Champagne Augustine a été créé par deux frères, Philippe et Frédéric HAZARD, qui sont les enfants et petits-enfants de plusieurs générations de fermiers, céréaliers et éleveurs.
Depuis 1760, la ferme familiale, qui est aujourd’hui l’exploitation viticole, était une ferme d’élevage et selon l’histoire du village, c’était également le refuge du célèbre fabuliste Français « Jean de la Fontaine », où il aurait écrit au 17ème siècles une de ses fables :
« Le Coche et La Mouche ».
SCROLL_ORANGE

En 1973, les parents, de Philippe et Frédéric, ont commencé la plantation des premiers pieds de vignes sur les terres agricoles passées en appellation Champagne.

En 1990, la crise financière a fortement ralenti la progression de l’exploitation et ce durant 10 ans. C’est pourquoi, il n’y a guère que depuis 2008 que les frères débutèrent la commercialisation de leurs premières bouteilles de champagne, qu’ils nommèrent « Champagne PAUL HAZARD » en hommage à leur grand-père, décédé en 1992.

En 2004, soucieux de produire des Champagnes d’exceptions, ils investissent dans un pressoir agréé qualitatif d’une capacité de 4000 kg, afin de maîtriser la traçabilité des raisins et d’assurer une qualité optimale.

Après 5 années de travail acharné, à décupler les salons de Vins à travers toute la France et la Belgique, ils créèrent la marque Champagne Augustine, qui n’est autre que la contraction des prénoms de leurs enfants respectifs, pour se développer à l’export.

Situation :

Nos vignobles sont situés en plein cœur de la Champagne sur le coteau exposé Sud de la Vallée de Marne, dans le village de Châtillon-sur-Marne, connu pour ses monuments historiques comme la Statue du Pape Urbain II, le Prieuré de Binson, ancien monastère, l’église Notre-Dame, classée et le cimetière militaire datant de 14/18.

Le domaine s’étend aujourd’hui sur 7.10 Hectares, divisé en plusieurs parcelles dont 90% basé sur la commune de Chatillon-sur-Marne, et le reste des terres sur les communes de Belval-sous-Châtillon, La Chapelle-Monthodon, Courtiezy et Vandières.

Méthode Champenoise :

Une fois récoltés délicatement à la main, les cépages sont séparés et rapidement pressés, pour éviter toute coloration, dans notre pressoir d’une capacité de 4000 kg. Nous prélevons le jus le plus fin pour élaborer des vins que l’on nommera « Cuvée ».

La fermentation alcoolique se fait dans des cuves thermo-régulée et les cépages sont vinifiés séparément pour laisser place à la fermentation malolactique qui peut durer de 48 à 72 heures le temps  de la période de décantation.

Après Assemblage et tirage, la deuxième fermentation prend place, nous l’appelons « la prise de Mousse », puis on ajoute une levure, à base d’argile provenant d’Avize, afin de rendre le vin effervescent.

Vient le temps de la maturation, nous laissons nos vins dormir pendant 3 ans dans la fraîcheur de nos caves, afin d’obtenir une conservation naturelle et un champagne d’une qualité optimale.

Toutes nos bouteilles sont remuées de manière traditionnelle, avant le dégorgement et le dosage, puis nos vins se reposent 3 mois de plus avant d’être commercialisés.